Freecycle: c'est gratuit et c'est recyclé!

Publié le par Helene

Alors voilà, Freecycle, ça marche comme ça:
- on s'inscrit ici pour être sur la liste de diffusion de sa ville ou près de chez soi
- on propose quelques objets à donner si on en a
- on reçoit régulièrement par mail des listes d'objets cherchant nouveaux propriétaires pour une seconde vie
- on répond par mail si on désire recevoir gratuitement un ou plusieurs objets...

J'avais déjà bénéficié l'an dernier de dons via Freecycle (un parc de bébé en bois et une chaise-hamac de jardin) mais c'est une amie qui en faisait don (merci Adeline!) et elle est venue elle même me les apporter à la maison: je ne me suis rendu compte de rien!
Par contre, ce week-end, je reçois un mail "Freecycle" avec une liste d'objets avec photos correspondantes. La table ronde en bois avec rallonge centrale (dont je rêve depuis plusieurs années) nous a décidé à aller voir à l'adresse indiquée... Une fois sur place, c'était une véritable caverne d'Alibaba! Tout était à prendre dans l'appartement  qui devait être entièrement vidé en 2 jours (sauf les lithos aux murs...)
Nous sommes repartis avec la table, 2 étagères et plusieurs draps, taies, nappes et serviettes de table - je ne récupère que du textile en coton qui sera lavé à 90°.
Ca a été en fait pour moi un véritable effort de ne pas en prendre plus, tellement c'était tentant... Mais ce n'est pas parce que c'est gratuit qu'on va s'encombrer d'objets - jolis certes - mais dont on n'a pas vraiment besoin...
Ah! décroissance, quand tu nous tiens!

Hélène

Publié dans Agir

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

anne-sophie leroy 31/08/2008 16:44

J'aimerais bien donner des objets mais ce site est en anglais et tourne en rond qd on met la région...

Akä 01/08/2008 19:20

Je comprends bien cela, ayant dû faire en quelques mois face aux trésors conservés par deux femmes âgées parmi mes proches, l'une décédée, l'autre dont la maison doit être vendue pour payer la maison de retraite... Voir tous ces objets, la plupart utilitaires, parfois durement acquis, entretenus avec soin et parfois visiblement précieux pour elles, promis à être évacués, dédaignés, jetés, brûlés, enfouis... je n'ai pas pu m'empêcher de récupérer... Je tente de me rééquilibrer: offrir, donner à Emmaüs un objet pour un récupéré...

ervalena 07/06/2008 10:20

c'est génial, mais le site est en anglais: il n'est pas que pour les américains?J'ai plein de choses à donner au garage...