6 mois (presque) sans achat.... et encore vivante !

Publié le par Clemence

Après Hélène et son témoignage, je passe à mon tour au "6 mois sans achat, le résultat".


Ce n'est pas un "je me confesse", la non-consommation n'est pas une secte.

Plutôt un petit post sur les difficultés et les joie rencontrées.


Commençons par le moins fun, les difficultés rencontrées.

Revoir ses habitudes

Ne pas consommer, honnêtement, ce n'est pas toujours marrant.

Ce n'est pas toujours marrant car ce n'est pas toujours facile.

Comme je le disais il y a quelques semaines, il faut revoir certaines de ses habitudes. Il fut un temps non si lointain, où je me récompensais à coup de vêtements. Forcément, il a fallu changer cette habitude et découvrir d'autres choses qui peuvent me faire plaisir.

Un bon repas.

Une bonne bouteille de vin.

Une soirée entre amis.

Il y a plein d'idées cadeaux qui ne passent pas forcément par un achat.


Expliquer une démarche, qui pour certains semblent banale

Autant avoir un vêtement original, j'assume facile.

Autant m'engager dans une démarche très singulière, ça a été difficile.

Difficile - notamment en raison d'un passif fashionista !

Et difficile d'expliquer comment un "non-action" peut rendre + heureux.

Mais surtout difficile d'expliquer, car je vous l'assure, tout le monde est persuadé de ne pas consommer.

A chaque fois que j'évoque le sujet, on me répond "Oh mais de toutes façons, moi je ne consomme pas grand chose".

Tant mieux.

Et du coup, la discussion s'arrête souvent à ce point précis.



Et puis y'a les joies

Les petits craquages... et oui, il y en a

Comme dans toute démarche de changement, les périodes d'adaptation sont faites de hauts... et de bas.

Mais les bas dans mon cas, on plutôt était de grands hauts.

Ca parait compliqué.

Attendez, je vais m'expliquer.

En étant dans une démarche "Zéro achat", chaque achat est forcément très réfléchi.

Et du coup, très apprécié.

Par exemple, je me suis offert une paire chaussures. Avant de passer à l'achat, forcément j'y ai pensé. J'y ai repensé. J'ai évalué. Les pour et les contre. Ce dont j'avais besoin vraiment. Et ce qui me faisait plaisir.

Bref, j'y ai passé du temps.

Et du coup, je n'ai jamais été aussi contente d'un achat.

Et je ne m'en lasse pas !

Alors oui. J'opte sans hésitation pour 1 achat tous les 6 mois qui me rend vraiment le service que j'attends.

Par ailleurs, en arrivant aux Etats-Unis, nous avons dû nous installer. Et ben, je suis contente de le dire : nous n'avons rien acheté de neuf.

La voiture : d'occasion. Le lit : d'occasion. Les chaises : données. La couette : prêtée par des amis. Les ustensiles de cuisine : partagés par notre collocataire.

Et mon ordinateur, qui avait connu quelques soucis, fonctionne toujours.


La sensation de faire partie du monde qui avance dans le bon sens

C'est bizarre. Mais c'est ça. Faire partie du monde.

Penser dans des termes un peu + collectifs et un peu + solidaires. Et ça - ça ne devrait peut-être pas - mais ça me rend fière de moi !

Cette sensation d'être dans le juste. Dans le bon chemin.

Et je dois aussi le dire, le blog, la liste de diffusion et les témoignages de chacun me prouvent qu'on est plusieurs dans ce chemin...! Donc merci !!!!





Clémence

Publié dans Témoignage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

estelle 21/12/2008 03:06

j'ai débuté ce soir un blog (mon premier) sur le même thème que le vôtre (le tien ? quelles sont les règles de conversation entre blogueurs ??là aussi je débute), je prends toutes les idées et celle de faire un achat tous les six mois me paraît très intéressante (c'es idem pour les enfants ?), merci pour ce blog qui, je pense va m'inspirer grandement.

M@rie 23/11/2008 22:39

J'avais pu faire une période sans achat impulsif habitant à la campagne et puis il m'a pris de me servir sur internet et de commander en ligne ....Aie..aie...aille...certes j'ai du plaisir à voir arriver mon colis porté par le facteur mais que c'est cher...bon, merci pour l'article de ce blog bien sympa, je reprends ce soir la résolution de baisser un peu la consommation. On verra bien...

nicole 86 22/11/2008 23:46

j'ai l'impression d'être très raisonnable, quelques achats ( 30 € maxi par mois )chez des copines commerçantes. Ah si ! je vais chez le coiffeur parce qu'est c'est le seul moyen que j'ai trouvé pour accepter mon apparence et je porte quelques vêtements au pressing parce qu'ils le valent bien ! Et puis, il y a aussi, l'association de Qi Gong. Je choisis soigneusement des produits gouteux au marché, mais bientôt ils seront trop onéreux et je me devrai me contenter d'une qualité moindre.

Par contre j'aimerais savoir si les spectacles vivants et les expo sont concernés ? Et puis, solo ( répudiée il y a six mois, sans télé, je ne suis pas encore prête à me couper d'internet.

Clemence 22/11/2008 18:15

Oui donc en fait, j'ai découvert le principe de l'achat utile....
@Juliette : Oui les commerçants sont importants mais après on ne va pas encourager les achats impulsifs voire compulsifs sous pretexte de sauver une profession. Car si l'on suit ce raisonnement, fumons alors histoire de sauver les tabacs. Il n' y a pas a avoir peur des consommateurs plus réfléchis. Par exemple, j'achète moins, mais je fais beaucoup plus attention à la qualité et à la provenance des habits. Et donc j'accepte de payer un peu + . Donc le commerçant y gagne autant s'il vend de bons produits.... Non?

ervalena 22/11/2008 15:17

Tiens mais je retrouve juliette 03 perdue de vue!!! Eidemment pour une commerçante le sujet a de quoi êtree épineux!
Pour ma part, je me suis achetée une paire de chaussure chez Mephisto: in-di-spen-sable car j'ai des pieds à problèmes plus larges que la moyenne et j'en avais absolument besoin. Après tout les pieds ça sert de moyen de transport gratuit Sinon comme Hélène dpuis un an je prends mon vélo pour aller bosser au moins mes 6 bornes par jour...et je n'ai plus de voiture!