Chouette, le prix de l'énergie augmente...

Publié le par Laure

Depuis la mi-aout, le prix du gaz et de l'électricité ont augmenté: +5% pour le premier et +2% pour le second. D'après les différents chiffres qui circulent, les factures des Français vont s'alourdir de 5 euros par mois. Et ben moi, ça me réjouit. Comme la plupart des gens comprennent les urgences écologiques via les contraintes financières, je militerais presque pour que les prix du gaz, de l'électricité et de l'essence augmentent encore et encore jusqu'à plus soif.

Le porte-monnaie est le meilleur moyen de contraindre les gens à réduire leurs consommations -énergétiques ou autres. Car malheureusement, peu de personnes sont prêtes à se serrer la ceinture ou tout simplement à moins consommer uniquement pour le bien collectif (la planète). Les compacteurs sont minoritaires, il faut s'en souvenir!

Quand j'ai intégré mon appartement à Paris, le locataire précédent m'avait prévenue: "tu verras, il faut que tu rajoutes au moins 100 euros par mois d'électricité au loyer (au-dessous du prix du marché, ndlr)...". J'étais super étonnée puisque ce locataire vivait seul dans un 40 m2... Après un an d'existence dans ce trois pièces, à deux, nous consommions "seulement" 65 euros par mois... L'année suivante, 55 euros, et depuis cette année 51 euros! Voilà, c'est bête mais c'est un de mes challenges persos. Chaque année, je guette fébrilement la relève des compteurs EDF.

Comment a-t-on fait? D'abord, nous avons la chance d'avoir deux compteurs: un pour les heures creuses (23h-7h) et un autre pour les heures pleines. Il faut savoir que le prix du kiloxattheure de nuit est bien inférieur à celui consommé la journée (0,076 euros en heures pleines contre 0,048 euros en heures creuses...). Je fais donc mes machines à laver le soir et je rebranche systématiquement mes chauffe-eau après 23 heures. Ok, je vous concède que cela nécessite une légère organisation, mais ça se fait... Bien sûr, aucune ampoule n'est à incandescence -tant pis pour les jolies lumières d'ambiance-, et aucun appareil électrique n'est en veille à la maison. Sauf l'horloge du four et celle de la freebox... Tout le reste est soit débranché quand ça ne sert pas, soit éteint.

Le plus balèze, c'est le chauffage. Les fenêtres sont à double vitrage au nord et merdiques au sud, mais heureusement, il n'y en a qu'une. Problème: nous disposons de convecteurs électriques dans chaque pièce. Nous avons condamné celui de la cuisine, et nous chauffons très peu ailleurs -après 23 heures toujours. Sauf dans la salle de bains où nous l'allumons en hiver le matin juste avant de prendre notre douche.

En écrivant tout cela, je me rends compte qu'on s'est infligés une discipline de conso électrique difficilement reproductible chez monsieur tout-le-monde... mais ça marche.

Laure

Publié dans Energie

Commenter cet article

Eve 04/09/2008 14:58

ça me choque quand même que tu sois contente que les prix de l'énergie augmentent pour que les gens prennent conscience (même si j'ai un ami de cet avis).
Les gens "pauvres" ont conscience de ces choses là et savent faire des économies... Ce n'est qu'à partir d'un certain revenu que cela est valable.
Nous faisons déjà beaucoup pour limiter nos dépenses énergétiques : une seule voiture pour les loisirs (nous allons travailler en vélo, bus ou à pied), une petite maison de 60m² mitoyenne ce qui limite les déperditions d'énergie et nous permet de cultiver notre potager, etc...
Pour ma part je n'ai jamais raisonné en terme d'argent dépensé en énergie mais en KWh et m3 pour l'eau... cela change tout. Tant que nous étions locataires nous étions tributaires du logement (tout en surveillant la consommation, je relève moi-même mes compteurs pour me faire une idée!), maintenant que nous sommes propriétaires nous avons pu faire certaines améliorations mais elles restent limitées. Celles que nous aimerions faire ont un coût trop élevé pour l'instant (isolation par l'extérieur, changement du système de chauffage) et pourtant ce sont celles-là qui permettraient vraiment de changer la donne!
Toute l'argent investi dans l'amélioration de notre isolation intérieure en un an n'aura aucun retour financier car le gaz a augmenté de 15%... c'est vraiment rageant! Quant à faire intervenir une entreprise c'est vraiment trop élevé même avec le crédit d'impôt.
Idéalement nous aimerions que notre maison devienne à énergie positive, mais c'est un challenge car nous habitons la région la plus froide de France...
Tout ça pour dire que sans coup de pouce politique, cela ne changera pas beaucoup... pourquoi EDF ne financerait pas de tels projets comme cela se fait en Angletterre plutôt que d'investir dans de nouvelles centrales pour palier à la hausse de la consommation?

Marie 04/09/2008 14:27

houps! j'ai honte de le dire (ça marque mal!) mais j'aime quand le petrole augmente!!

ervalena 25/08/2008 18:55

bravo pour la décrue de conso électrique: déjà pas évident quand on n'a pas le choix! Nous on est au gaz en pavillon et un radiateur a pété. On nous demande .700 euros pour le changer avec la main d'oeuvre... Cher... Je ne sais pas quoi faire sachant que la chaudière marche encore (à 35 ans!) mais qu'elle n'est sûrement pas économe... J'aimerais bien mettre un poele à bois, à la place de la cheminée, mais est-ce valable? J'ai vécu un an en NOrmandie comme ça dans une maison bien isolée et je n'ai jamais allumé le chauffage électrique... mais là pfff pas facile de faire un choix car de toute façon ce sera cher! On pourrait mettre du solaire j'ai un toit bien orienté, mais il faut 10 ans pour amortir, et on n'a pas l'intention de rester ici toute notre vie... J'ai consulté l'ADEME, il fzudrait faire un diagnostic mais là aussi en principe c'est quand on vend.... re-pfff... et il fait frisquet en ce moment14° le matin!17 le soir.... pas de quoi pavoiser!!!

Laure 20/08/2008 17:03

Bonjour

En ayant fait à peu près le même post sur mon blog de Libé, expériences concrètes en moins, j'ai provoqué un débat assez violent. En résumé, faire des économies est un truc de bobos, les gens qui n'ont pas les moyens font déjà des économies et c'est un luxe cruel, voire fasciste, que de se réjouir de l'augmentation des prix de l'énergie. Edifiant.

Koldo 18/08/2008 10:31

Le lien html n'est pas passé :
http://bap.propagande.org/modules.php?name=Forums&file=viewtopic&p=18278&sid=25048da6b01df852a4391a85b6ea7f80#18278