Allez, pour une fois, on va regarder la télé...

Publié le par Helene Noel, Laure Noualhat

1

Jeudi soir 8 mai sur France 2 dans l'émission Envoyé Spécial: "Téléphone portable : enfants en danger ?"

Je cite:
"En 15 ans d'existence, le téléphone mobile a envahi nos vies : 53 millions de Français étaient équipés fin 2007, et parmi eux, un nombre croissant de jeunes. Phénomène récent, l'équipement en téléphonie mobile démarre désormais en moyenne à l'entrée en sixième, et dès le lycée, ils sont plus de 90% à être accros ! Des modèles spécialement conçus pour les tout petits commencent même à apparaître... Une tendance au rajeunissement du marché qui n'a pas échappé aux constructeurs et aux opérateurs de téléphonie mobile.

Dans le même temps, l'arrivée de cette technologie suscite des controverses sur ses effets sur la santé : des signaux d'alerte se multiplient depuis plusieurs années, tandis que l'expertise officielle conclut à l'absence de danger en l'état actuel des connaissances.

Nous avons donc cherché à en savoir plus : l'utilisation de plus en plus précoce du téléphone portable est-elle sans risque pour la santé de nos enfants ? Qui réalise les études d'impact sanitaire ? Quel est le rôle joué par les industries du secteur ?
Réalisation : Delphine Vailly; durée : 26 minutes."

C'est comme pour le documentaire sur Monsanto, il va falloir que j'aille squatter chez quelqu'un pour voir ça...
En même temps, je me méfie: une chaine de télévision qui vit - entre autre- de la publicité, peut-elle se permettre de dire que les portables sont mauvais pour la santé, sachant que les opérateurs sont une manne énorme en terme publicitaire? On verra bien...
Ca me rapelle "Révélations" avec Al Pacino: un journaliste faisait un documentaire sur la nocivité des cigarettes, mais sa chaîne n'a pas pu passer le docu: une grande marque de cigatettes menaceait de racheter la chaîne de télévision en question... (un film tiré d'une histoire vraie: ça faisait froid dans le dos!)

Allez, soyons fous: on éteind tous nos portables demain... et pour plus longtemps, si affinité!
Personnellement, j'ai "arrêté" il y a 3 semaines, et je me porte bien, merci.

Hélène

Publié dans Evènement

Commenter cet article

Opale 09/05/2008 22:44

Je n'ai pas vu (je n'ai pas la télé) ... mais pas besoin d'être grand clerc pour réaliser que c'est le problème de santé publique le plus sous-estimé ...
Bravo pour ce blog simplement tout bien !