Additifs alimentaires et simplicité volontaire: il faut beaucoup de volonté!

Publié le par Helene Noel, Laure Noualhat

                                        



Je viens d'acheter (directement à l'auteur) "Additifs alimentaires: le guide pour ne plus vous empoisonner" de Corinne Gouget. Ce livre est tout petit et se glisse facilement dans le sac à main, pour l'avoir toujours avec soi quand on fait les courses... c'est super pratique!
Les additifs sont classés en 3 couleurs: verts (ok), oranges (ne pas en abuser) et rouges (attention/ à éviter/ à éviter à tout prix.) Ils sont classés tout dabord par numéros, du E100 (CURCUMINE, classé vert: "colorant jaune d'origine végétale, inoffensif à ce jour") au E1520 (PROPYLENE GLYCOL, classé rouge: " additif connu sous le nom d'anti-gel, interdit dans les aliments pour chiens et chats. Toujours utilisé dans nos aliments (margarines, beurres,etc) nos cosmétiques et nos médicaments." Beurk!...
A la fin du livre, après quelques articles, les mêmes additifs sont classés par ordre alphabétique, c'est donc super rapide pour les retrouver sur les étiquettes (ces additifs sont tantôt écrits en lettres, tantôt en chiffres, pour mieux nous perdre...)

Du coup, depuis une semaine, je passe mon temps à le lire dans la cuisine... ça tombe bien, c'est les vacances et ma fille (bientôt 8 ans) s'est prise de passion pour la fouille systématique des placards... On a déjà jeté pas mal de produits, des bouillons cubes au quatre-quart, en passant par les chewing-gums...
Et son père de passer par là en disant:
- Alors, les filles, ça décroît encore dans la cuisine?
- Ben, c'est pas facile...
- Mais si maman: allez, on jette!

Je dois dire que c'est particulièrement douloureux pour moi de jeter de la nourriture... j'ai donc conclu un accord avec ma fille, qui ne veut rien garder de ce qui est en rouge: on ne jette que ce qui est "à éviter " et "à éviter à tout prix" ou ce qui n'est pas vraiment nécessaire (les chewing-gums). Pour le reste, on n'en rachètera plus... Il nous faudra beaucoup de volonté car il y a des additifs "rouges" dans presques TOUS les produits et le magasin bio est un peu loin...
Ma fille: "pas grave, on mangera plus de chips!"

Le premier soir, elle m'a même demandé pour "histoire du soir" de lui lire les pires passages du guide des additifs alimentaires parce que "ça fait encore plus peur qu'une histoire de fantômes... ça fait plus peur que n'importe quoi!"

Les pires additifs étant:
1/ l' ASPARTAME (E951): édulcorant de synthèse utilisé dans plus de 6.000 produits alimentaires. Selon le spécialiste mondial de l'aspartame, le Dr. Roberts "l'aspartame est un véritable poison." C'est un produit neurotoxique (=qui détruit le système nerveux) pouvant provoquer plus de 92 symptômes allant du simple mal de tête au cancer du cerveau (la liste est reconnue aux USA par la très sévère Food and Drug Administration depuis 1995.) A lire
ici en anglais les études de ces 2 dernières années sur le sujet.

2/ et le GLUTAMATE (E621) ou GMS: exhausteur de goût de synthèse utilisé dans des milliers de produits alimentaires tels que les soupes en sachets, de nombreuses chips, les plats préparés, etc. Additif neurotoxique qui a la capacité de détruire les neurones du cerveau très rapidement. Le glutamate détruit aussi d'autres cellules dans notre corps et aggrave les cancers en amplifiant les tumeurs.


Bon appétit et bonne santé!

Hélène

Publié dans Alerte

Commenter cet article

ervalena 07/06/2008 10:06

c'est un travail assez minutieux... et ta fille est à un âge où on peut lui expliquer pas mal de trucs sans trop de difficultés. Mon fiston a 17 ans, mais très à cheval sur l'hygiène (il se brosse les dents et se lave tous les jours, et j'ai même du mal à lui expliquer de ne pas se changer trop souvent); Un ado ça commence déjà à avoir une opinion, c'est plus dur, mais le dealst intéressant en le branchant sur le côté santé (de ce côté là: facile de lui faire peur).
Pour le sucre, je n'en prends pas! Le glutamate? Une collègue eurasienne m'a dit que les asiatiques en mettaient à tour de bras comme réhausseur du goût et qu'elle était allergique... mais comment peut-on mettre des trucs pareils?

Olivier 25/05/2008 17:14

J'ai le sentiment, qu'une confusion s'opère sur les produits naturels... confusion véhiculée par l'envie que nous avons de revenir à des modes de culture biologiques, et respectueux de l'environnement.

Bien sur qu'il vaut mieux consommer du sucre (en quantité raisonnable !) que de l'aspartame. Le recul que nous avons sur les effets du sucre est très supérieur à celui que nous avons sur l'aspartame, ce qui nous garantit que les effets secondaires (liés à la consommation modérée de sucre) sont infimes, sauf pour les diabétiques ou autres personnes atteintes de pathologies particulières.... alors que nous en savons beaucoup moins sur l'aspartame!

Mais cela n'est pas lié à la nature, synthétique ou naturelle, du produit. Il existe en effet de nombreux poisons (ou toxiques !) tout à fait naturels.... seulement l'homme a appris à les connaître avec le temps!

Heureusement que certains medicaments synthétiques existent.... malheureusement certaines plantes naturelles sont toxiques....

GOUGET Corinne 18/05/2008 12:40

Je ne sais pas qui vous êtes Mme Christel BOUVARD mais le CSA, et l' AFSSA vous ont aussi manipulée, vous ne rapportez que leurs mensonges, donc rien de bien "important" finalement.

Sauf que oui, vous avez raison, "l'aspartame est unique"et heureusement... Seulement voilà, il n'est pas du tout composé d'ingrédients naturels et de ce fait bien qu' ayant été dénoncé comme neurotoxique en 1970 par le Dr John OLNEY aux USA, cet édulcorant a été sournoisement introduit dans les aliments en 1981 puis dans les sodas en 1983.... Par un certain "Rumsfeld" avec beaucoup de corruption. Des millions de consommateurs innocents en ont consommé et on ne peut pas compter le nombre de décès dans plus de 100 pays, depuis cette époque...

Savez vous Mme BOUVARD, que des dossiers montés par des avocats aux USA sont en cours, contre WRIGLEY'S pour les mâcheurs de chewing-gums qui ont souffert de tumeurs au cerveau? Combien d'enfants retardés mentaux à vie car ils ont "consommé" de l'aspartame pendant la grossesse? Combien de glandes thyroïde enlevées? Combien d'obèses? Combien de remplacements de vertèbres, de hanches ou autres? Combien de personnes qui ont perdu leurs cheveux ou la vue à cause du POISON qu'est l'ASPARTAME?

Au Canada, on parle de génocide, de nourriture de Franckestein ma pauvre dame.... Je croule sous les témoignages internationaux de personnes ayant souffert des années durant ou des familles ayant perdu un ou des membres à case de cette "poudre blanche" utilisée pour faire croire que l'on va éviter le diabète, le sucre ou encore maigrir! Alors que c'est tout le contraire!

C'est scandaleux! Sur les paquets de cigarettes il y a marqué" FUMER TUE" mais sur les friandises à mâcher "POUR ENFANTS" il n' y a pas marqué" MACHER TUE" ! Une enfant de 12 ans est morte en Normandie, il y a trois ans, aveugle et d'une tumeur au cerveau après 4 ans de consommation de ces "friandises sans sucre", à qui le tour?

Aucunes des sources de la FDA, ni de l'AFSSA ne sont fiables car selon le célèbre Thierry Souccar "près de 65% des experts de l'AFSSA ont des liens avec les industries, que tous ne déclarent pas"
(Voir: http://fr.wikipedia.org/wiki/AFSSA).

Je me dois vous informer que l'aspartame ou "E951" est constitué de 50% de Phénylalanine, de 40% d'acide aspartatique et de 10% de méthanol de bois. L'aspartame se transforme en DKP ( Dikétopipérazine) qui provoque des tumeurs au cerveau, comme en formaldéhyde ( Scientifiquement prouvé en Espagne il y a 10 ans) et en acide formique. Désirez vous un verre de "soda ZERO" ?

Chez un enfant il est quatre fois plus toxique que chez l'adulte selon de Dr Russell BLAYLOCK. Il estime même que les dégâts sont irréversible.
Le psychiatre Ralph WALTON étudie depuis 20 ans les troubles psychiatriques de ses patents qui consomment de l'aspartame... En consommez vous donc encore?

Veuillez donc vérifier vos sources Mme BOUVARD et lire tous les textes des experts sur le site suivant:
www.dorway.com vous devriez en avoir pour 8 mois alors à l'année prochaine et .... BONNE SANTE A VOUS;
ça c'est important!


Avec tous mes respects édulcorés,

Corinne GOUGET

Lys 18/05/2008 11:28

Je ne comprend plus rien, Aspartame nocif ou pas?????
Moi pour ma part j'évite ce truc.Je consomme du sucre de fruits en quantité raisonnable ou du sucre roux soit poudre ou galet.Dans certaine boisson comme le thé, infusion, lait je ne mets pratiquement pas de sucre.
Faites attention à ce produit, je ne le conseil à personne il reste un produit non naturel, transformer par l'alchimie de divers produits chimiques(...), prenez du sucre de fruits,roux ou rien, bisous à tous.
Lys

bouvard 15/05/2008 14:24

Bonjour à tous,
Je me suis trompée d'endroit pour le poster, oups. Juste pour redonner un peu d'information, ça me parait important. Vous pouvez consulter l'Afssa, ou encore http://francais.aspartame.info/

Le Comité scientifique de l’alimentation (CSA) de la Commission européenne réaffirme l’innocuité de l’aspartame
Après examen de plus de 500 documents, notamment d’études scientifiques, comptes-rendus de conférences et abrégés, le Comité scientifique de l’alimentation (CSA) de la Commission européenne vient, à nouveau, d’expliquer que l’aspartame était sans danger. Le CSA avait déjà passé en revue les données scientifiques à disposition en 1984, 1988 et 1997 et était, chaque fois, arrivé à cette même conclusion.
Dans ses commentaires, le CSA a déclaré que :
"l’aspartame est unique par rapport aux autres édulcorants intenses en ce sens que l’apport de ses divers composants est comparable à l’apport des mêmes substances issues d’aliments naturels."
L’enquête a été menée à la demande de l’Agence britannique pour les normes alimentaires, UK Food Standards Agency, laquelle s’est déclarée en accord avec les conclusions du comité. Le rapport du CSA prend en compte les résultats d’une étude récente de l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (AFSSA) et constitue une confirmation supplémentaire de source fiable et indépendante de l’innocuité de l’aspartame.
Qu’est-ce que l’aspartame ?
L’aspartame est un édulcorant hypocalorique. Il est constitué de deux éléments structuraux de protéine semblables à ceux que l’on trouve naturellement dans nos aliments quotidiens tels que la viande, le poisson, le fromage, les œufs et le lait. L’aspartame est digéré par l’organisme exactement de la même façon que les autres protéines et n’apporte ainsi rien de nouveau dans notre régime alimentaire.

Surtt, continuez de donner votre avis, c'est important.
Christel