Le clan du néon, Guillaume Appollinaire et le Grenelle de l'environnement...

Publié le par Helene

Le clan du néon: une bande de jeunes (un peu partout en France) qui dans un esprit très festif et néanmoins militant, éteignent les néons restés allumés la nuit alors que les commerces sont fermés depuis plusieurs heures... Il ne s'agit pas d'éteindre le néon du café resté ouvert ou de la pharmacie de garde, mais de faire la chasse au gaspi!
Ils se filment (
ma vidéo préférée est ici) et on peut les voir quasiement faire la fête avec des perruques fluos, tout en militant de façon très active pour l'environnement.

En effet, ces néons consomment une quantité importante d'énergie: dans le contexte actuel de raréfaction des ressources, veut-on de cet impact écologique désastreux? Veut-on vraiment des centrales nucléaires pour produire de l'électricité qui ne servira à... rien (faire de la pub la nuit?) ...ni à personne (qui regarde les néons entre minuit et 6h?)
Ca tombe bien:
réglementer la pollution lumineuse, c'est l'engagement n° 75 du Grenelle de l'environnement...
De plus, la facture annuelle d'électricité liée au néon seul représente quelques centaines d'euros... soit des centaines de milliers d'euros gaspillés pour une grande ville comme Paris. Quelle honte en ces temps de restriction...
Enfin, la pollution lumineuse nous empêche de voir les étoiles en ville et de profiter de la voie lactée. Le site
Avex propose des cartes de France à imprimer (magnifiques) montrant la répartition de la pollution lumineuse sur tout le territoir français.
Je ne vous parle même pas de la pollution du néon en lui-même, de la fabrication au recyclage.
Et je rajouterai: un peu moins de pub, c'est toujours ça de pris quand on a décidé de ne plus rien acheter pendant un an! (des fois que je me promène à 3h du matin...et que je me laisse encore attraper par la pub.)

Bon, tout ça me donne des idées  et je sens qu'on va bien s'amuser:
- Dis, chéri, qu'est-ce qu'on fait ce soir?
- Ben, on prend la bbsitter et on va au cinéma...
- Et si on allait faire un tour en centre ville plutot... au millieu de la nuit par exemple... on se mettrait des perruques de clowns et tu me ferais la courte échelle... ça serait plus fun qu'un cinoche, non?
- Quoi???


Hélène

"Il est grand temps de rallumer les étoiles" nous dit Guillaume Appollinaire... Alors allons-y!




Publié dans Agir

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nicolas 02/01/2009 23:04

Pour protéger l'environnement nocturne et réglementer l'éclairage public en supprimant les gaspillages, voici une pétition soutenant l'artcle 36 du grenelle de l'environnement !
http://www.astrotophe.fr.nf/petition/

trifine 29/05/2008 17:39

Je connaissais ce clan, en effet c'est une très bonne idée, et quand on lève un peu le nez on se rend compte que ce n'est pas si compliqué !!!
A tester.

Hélène 30/04/2008 21:29

On est bien d'accord... Quand je parle de néons, il s'agit des publicités lumineuses au dessus des devantures de magasins... Il ne s'agit absoluement pas de l'éclairage public, totallement indispensable, que ce soit pour des raisons sécuritaires en ville ou des raisons de sécurité à la campagne (on ne veut pas tomber dans un trou!)

Encore faut il interpeller nos municipalités, qui ont bien souvent des éclairages publiques qui pointent vers le ciel, la nuit... (si si, y'en a, j'en connais une assez bien!)

Hélène

Doc Herbst 30/04/2008 17:31

Le problème, c'est que l'éclairage public participe à la sécurité des rues. Pour vivre depuis 10 ans dans le 18e arrondissement de Paris, je reconnais que sans éclairage public, les trafics se développement à vitesse grand V. Je précise que je vote à gauche et que la politique sécuritaire actuelle n'est pas ma tasse de thé.

vero0oo 27/04/2008 10:14

je connaissais les déboulonneurs (anti-pub) mais pas le clan du néon. Super initiative !