Le méa culpa d'une compactrice...

Publié le par Helene Noel, Laure Noualhat

On achète en brocante et on fait des échanges et des dons,
on reçoit des dons de la famille et des amis,
on fait durer les objets jusqu'à la corde et on les recycle,
on éteind la lumière quand on quitte une pièce, on prend des douches, des ampoules basse consommation,
on prend le vélo, le métro, le bus,
on suit fébrilement les débats sur les OGM,
on lit Compact et on laisse des commentaires,
on lit un certaine presse,
on découvre d'autres choses sur la simplicité volontaire et la décroissance (voir la liste des liens...),
on bosse moins pour profiter des gamins,
on cybermilite,
on milite tout court, on tracte, on fait signer des pétitions,

on soigne nos enfants par homéopathie,
on prend des tisanes au miel pour le mal de gorge,
on lave la maison sans phosphates grâce
aux recettes de Raffa,
on composte dans le jardin,
on trie tout à la maison...

... et après, comme dirait mon copain: "On mange des chips en buvant du coca et en regardant une vieille K7 de Rambo, parce que faire tout bien... au bout d'un moment, c'est fatigant!"

Moi, je n'aime ni le coca, ni Rambo (ni la télé en général...), alors ça va...
Par contre, j'ai un problème de "décroissance interne" à la maison: impossible de jeter mes vieux trucs, des fois que ça serve encore un petit peu, on ne sait jamais, hein?...
Bon, chacun ses vices...
Et vous, c'est quoi votre vice anti-décroissance?

Hélène



Publié dans Témoignage

Commenter cet article

déborahmia 17/04/2009 13:38

Moi ce sont les lampes d'ambiances (ampoules économiques, mais bon...) que j'aime allumer quand je reçoit des amis. Soit 5-6 lampes au lieu des 2 du quotidien (bouh!)

ervalena 07/06/2008 10:17

j'ai de moins en moins d'ahbitudes anti-décroissance. Depuis 2 ou 3 ans!
j'ai signé le pacte de Nicolas Hulot. J'ai donné ma voiture à ma fille qui en avait besoin. J'ai remplacé la douche par la baignoire, je vais en vélo au RER. Je ramène mes courses en évitant d'aller à Carrefour. Je trie mes déchets, je donne les vêtements que je ne garde pas à ceux qui en ont besoin, j'utilise que du savon d'alep pour me laver et laver mes vêtements pendant les vacances, j'ai supprimé les produits nettoyants (je nettoie mes vitres à la microfibre + H2O c'est tout), j'achète bio si je peux, je ne resucre et ne resale jamais, je cuis à la vapeur, je bois de l'eau avec la carafe à cartouche filtrante au lieu des bouteilles, etc...
Le plus dur c'est désencombrer la maison, car mon mari garde tout!
Le truc qui tue: la pub en double dans ma BAL au moins 2 kg par semaine: j'ai demandé des autocollants à la mairie: il n'en ont pas!

ervalena 07/06/2008 10:17

j'ai de moins en moins d'ahbitudes anti-décroissance. Depuis 2 ou 3 ans!
j'ai signé le pacte de Nicolas Hulot. J'ai donné ma voiture à ma fille qui en avait besoin. J'ai remplacé la douche par la baignoire, je vais en vélo au RER. Je ramène mes courses en évitant d'aller à Carrefour. Je trie mes déchets, je donne les vêtements que je ne garde pas à ceux qui en ont besoin, j'utilise que du savon d'alep pour me laver et laver mes vêtements pendant les vacances, j'ai supprimé les produits nettoyants (je nettoie mes vitres à la microfibre + H2O c'est tout), j'achète bio si je peux, je ne resucre et ne resale jamais, je cuis à la vapeur, je bois de l'eau avec la carafe à cartouche filtrante au lieu des bouteilles, etc...
Le plus dur c'est désencombrer la maison, car mon mari garde tout!
Le truc qui tue: la pub en double dans ma BAL au moins 2 kg par semaine: j'ai demandé des autocollants à la mairie: il n'en ont pas!

Hélène 29/05/2008 18:26

Merci pour la planète Trifine! Quand au compostage en appartement, j'ai des amis qui font ça: c'est le "lombricompostage", sans odeur et sans mouches... c'est génial! Il y a plusieurs sites qui en parle, tu tapes juste "lombricompostage", et tu peux en fabriquer un avec trois fois rien, pas la peine d'en acheter un...

trifine 29/05/2008 17:50

Hum, en lisant cet article, tout autre chose me viens à l'esprit. Je suis encore jeune (22 ans) et je me rends compte que l'éducation fait beaucoup, il y a des gestes (que tu cite) qui ne sont plus des efforts, mais des habitude, une logique, qui, quand elle est contrariée devient un effort.
Par exemple depuis toujours je me soigne avec des plantes, de l'homéopathie, je composte (plus maintenant, dur dur d'être en appart), je prends des douche et j'arrête l'eau quand je me savonne...
Et je suis heureuse que ce soit des habitudes (je peux porter mon énergie sur d'autres points qui ne sont pas "réflexe", et je peux éduquer mon amoureux.